Vous êtes ici : Accueil > Ateliers > L’atelier théâtre

L’atelier théâtre

Pourquoi et comment ?

L’atelier théâtre a une histoire depuis 1980 et un nom qui symbolise l’effort social et le désir d’appartenance : Le Théâtre des Abeilles.

Pourquoi l’Atelier Théâtre ?

Le fondement de l’activité théâtre est d’abord le plaisir du jeu et notre rapport au je. Et puis, très vite, c’est toute une spirale de découvertes qui se met en mouvement : travail sur l’élocution, l’écriture, le vocabulaire, sur la créativité et l’accès à l’imaginaire, sur la mémoire et la concentration, la gestuelle, le schéma corporel, la découverte de soi. Le Théâtre nous permet de développer nos capacités personnelles d’expression afin d’être mieux avec nous-même et donc aussi avec les autres.

Le travail est individualisé selon la problématique, les capacités et les besoins de chacun.

L’engagement d’une participation régulière, le respect d’un contrat, sont importants en tant que représentations des modèles de la vie sociale et professionnelles, ce vers quoi tout individu aspire en vue d’une intégration.

Le groupe amène à remobiliser les notions de respect, de tolérance, d’ouverture culturelle (spectacles à voir), de convivialité, de revalorisation narcissique.

Pour Louis Jouvet :"Il n’y a rien de plus nécessaire que le Théâtre".

Modalités

L’atelier théâtre fonctionne en groupe fermé sur deux ans à raison d’une séance par semaine. Le comédien-metteur en scène intervient sur 60 séances. Patients et soignants s’engagent dans un contrat et sur scène ensemble.

Pendant un an et demi se succèdent des improvisations, la création d’une pièce originale avec écriture, la création des décors et costumes, les répétitions.

Puis vient la tournée des spectacles pendant 6 mois (théâtres municipaux, centres hospitaliers, centres socioculturels, maisons de retraites, écoles, festivals amateurs, colloques). la saison est clôturée par un séjour pour tout le groupe à visée de découverte culturelle et d’échange théâtral.

Les spectacles sont payants pour une revalorisation du travail ainsi que pour rééquilibrer la balance budgétaire, séjour compris.

Une évaluation de fin de contrat vient prendre en compte comment chacun a pu évoluer entre l’effort et le plaisir, individuellement et dans le groupe.

Infirmiers référents de cet Atelier : Catherine Quidelleur, Sylvie Salaün, Katell Valentinelli.